nicolasvadot.com

Home    Actualités    Dessins de presse    Chroniques    Recueils de dessins de presse    Cartooning for Peace    Bandes dessinées    Illustrations    Biographie    Bibliographie    Interviews    Podcast    Animations     Liens    Livre d'or    Breloques    Expositions    Musée imaginaire    Goodies    Achat en ligne    Facebook    Contact


MUSEE IMAGINAIRE

 

 

 

 

 

 

 

 

Les dessins de la semaine

 

 

 

 

Un petit glossaire des disques, musiques ou livres qui m'accompagnent au long cours...

Liste non exhaustive, dans laquelle je n'ai même pas inclus la peinture, bien que j'aurais pu y dresser la liste de mes peintres de référence, de Turner à Bonnard, en passant par Manet, Adami, Matisse, Derain, Michel-Ange, le Caravage, Hopper et Andy Warhol.

 

La littérature est également absente car, je le concède, je lis trop peu pour avoir un véritable avis étoffé. Disons que je mettrais d'office « Candide » de Voltaire, « Farenheit 451 », de Ray Bradbury, « Othello » de Shakespeare et « L'avenir d'une Illusion » de Freud, pour les classiques, plus souvent en philosophie ou psychanalyse que dans le domaine du roman, où je suis d'une terrible inculture.

 

Et je ne lis quasiment rien en littérature moderne, faute de temps, malheureusement. Pas plus que je ne vais au théâtre, pour les mêmes raisons (et aussi parce que les théâtres sont comme les avions: pas faits pour les gens grands !!).

 

Et encore moins à l'opéra, mais là, c'est par manque d'intérêt pour le genre...

 

Idem pour la musique classique, pas franchement ma tasse de thé.

 
Musique, pop-rock :

Je commence par la musique, qui est ma source d'inspiration première, depuis toujours. Les dix albums cités ci-dessous font partie de ceux que l'on doit presque écouter d'une traite, sans possibilité de "zapper" d'un morceau à l'autre, tellement ils sont homogènes dans leur qualité et leur déroulement. Je les écoute à intervalles réguliers. Ma culture musicale est quasiment exclusivement anglo-saxonne, et je dois reconnaître que la chanson française m'ennuie souvent très profondément, à l'exception d'Alain Bashung, William Sheller et Jacques Brel, qui font tous les trois partie de mon Panthéon musical.
 
  1: Achtung Baby, U2 (1991)
  2 : OK Computer, Radiohead (1997)
  3 : Syncronicity, The Police (1983)
  4 : Dark Side Of The Moon, Pink Floyd (1973)
  5 : Songs Of Faith And Devotion, Depeche Mode (1993)
  6 : Ziggy Stardust, David Bowie (1972)
  7: Mezzanine, Massive Attack (1998)
  8 : Pornography, The Cure (1982)
  9 : Doolittle, The Pixies (1989)
10 : Lights, Archive (2006)
   
Musiques de film :

La musique de film fait partie de mon quotidien, en tant que créateur. Je n'en écoute que lorsque je travaille ou que je voyage, car elle m'ouvre les portes de l'imaginaire. Si j'en mets alors que j'ai des invités, mon esprit va vagabonder et je ne vais plus les écouter, ce qui ferait mauvais genre... On considère souvent la musique de film comme la musique classique d'aujourd'hui. On y trouve de tout, du très bon et du très mauvais, mais lorsque l'on tombe sur de vraies perles, le dépaysement est garanti.
   
  1 : The Remains Of The Day, Richard Robbins (1993)
  2 : Crimson Tide, Hans Zimmer (1995)
  3 : Edward Scissorhands, Danny Elfman (1990)
  4 : American Beauty, Thomas Newman (1999)
  5 : Miller's Crossing, Carter Burwell (1990)
  6 : The Assassination Of Jesse James, Nick Cave & Warren Ellis (2007)
  7 : The Hours, Philip Glass (2002)
  8 : The Truman Show, Philip Glass & Burkhard Dallwitz (1998)
  9 : Carlito's Way, Patrick Doyle (1993)
10 : The Piano, Michael Nyman (1993)
   
Cinéma :

Bon, j'ai mis trois Burton sur les 10, mais on ne se refait pas, tant ce réalisateur a modelé mon imagination et mon univers. J'aime en général le cinéma grand public, mais avec une véritable identité et une approche originale de la mise en scène. J'aurais pu ajouter Scorcese, Spielberg ou Soderbergh à la liste, mais il fallait bien faire des choix... Là encore, ma culture est avant tout anglo-saxonne, car je trouve souvent le cinéma européen un peu plan-plan... Pas toujours, cependant: les films de Claude Sautet, par exemple, m'ont toujours fasciné. Mais les Anglo-saxons ont cette faculté de prendre le spectateur par la main et de faire rêver, par leur sens du spectacle...
   
  1 : Edward Scissorhands, Tim Burton (1990)
  2 : Heat, Michael Mann (1995)
  3 : Batman Returns, Tim Burton (1992)
  4 : The Big Lebowski, Joel & Ethan Coen (1998)
  5 : American Beauty, Sam Mendes (1999)
  6 : The Truman Show, Peter Weir (1998)
  7 : The Remains Of The Day, James Ivory (1993)
  8 : The Magnificent Seven, John Sturges (1960)
  9 : The Nightmare Before Christmas, Tim Burton & Henry Selick (1993)
10 : Titanic, James Cameron (1998)
   
BD :

Ma mère étant anglaise, il y avait très peu de BD à la maison dans mon enfance, car ce n'était pas dans sa culture.
Mais les classiques sont quand même parvenus entre mes mains, et il était donc normal que Franquin, Uderzo/Goscinny et Hergé se retrouvent aux trois premières places.
 
  1 : QRN Sur Bretzelburg, Franquin/Greg (1966)
  2 : Astérix aux Jeux Olympiques, Uderzo/Goscinny (1968)
  3 : Tintin Au Tibet, Hergé (1960)
  4 : Léon La Came, De Crécy/Chomet (1995)
  5 : Un Garçon Romantique, Loustal (1994)
  6 : La Fièvre d'Urbicande, Peeters/Schuiten (1985)
  7 : La Trilogie Nikopol, Bilal (1980-1986-1993)
  8 : Le Combat Ordinaire, Larcenet (2003-2004-2006-2008)
  9 : Pinocchio, Winschluss (2008)
10 : Les Dents Du Recoin, Boucq (1994)
11 : La Chambre Nuptiale, Bézian (1991)
12 : La Débauche, Pennac/Tardi (2001)
13 : L'Origine, Marc-Antoine Mathieu (1991)
14 : Trois Ombres, Pedrosa (2007)
15 : Quartiers Lointains, Tanigushi (2002-2003)

 


    
All rights reserved   |  www.nicolasvadot.com © 2006-2017  |  Copyright  |  designed by grenson-co.com