nicolasvadot.com

Home    Actualités    Dessins de presse   Chroniques   Recueils de dessins de presse    Cartooning for Peace    Bandes dessinées    Illustrations    Biographie    Bibliographie    Interviews    Podcast    Animations     Liens    Livre d'or    Breloques    Expositions    Musée imaginaire    Goodies    Achat en ligne    Facebook    Contact


Chroniques

 

 

 

08 04 2017 : Make Philippe Poutou great again

31 03 2017 : Faites des enfants...

02 02 2017 : Being Donald Trump

01 08 2016 : La dictature de l’instantanéité

02 04 2016 : Raconte-moi des Salah

13 02 2016 : Bruxelles en thérapie

06 02 2016 : La complainte de l’accent circonflexe

09 01 2016 : Jacques le fataliste...

02 01 2016 : Bonne année 2016…

26 12 2015 : Djihad intergalactique

19 12 2015 : Question pour un champion

15 11 2015 : Putain de vendredi 13

10 04 2015 : Faites des enfants…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Question pour un champion


Je suis… Je suis une expression anglaise en deux mots, passée dans le langage courant pour désigner à la fois Jose Mourinho, Nicolas Sarkozy et Julien Lepers… Je suis… Je suis… Oui Jacqueline ! Un has-been ! Bravo Jacqueline ! Vous repartez avec le dictionnaire gourmand de l’archipel de Tuvalu !


Un archipel qui se croyait lui aussi réduit à un futur d’ancienne gloire plongeant dans les abysses, mais dont la Cop 21 a peut-être permis de retarder la déchéance. Une cop 21 menée de main de maître par Laurent Fabius, lui qui n’en finit plus d’être un has-been depuis qu’il fut brièvement Premier ministre de François Mitterrand dans les années 1980.


Ces années 1980 sont elles aussi passées du statut qui nous occupe à celui de décennie « hype », voire « vintage » : les quadras bedonnants et légèrement dégarnis ont ressorti leur blouson de Marty McFly à l’occasion des 30 ans de la sortie de « Retour vers le futur ». Ils empoignent ces jours-ci leur sabre laser en guise de prothèse phallique, réminiscence de leurs folles années d’ado, et accourent voir le dernier Star Wars !


Reprenons-les dans le désordre, si vous voulez bien, toutes ces icônes déchues de l’année, en commençant par Julien Lepers. Eh bien Julien Lepers ne compte pas, car il n’est paraît-il pas viré, nous dit sa direction dans un communiqué aussi incompréhensible qu’une intervention à la Chambre de Koen Geens, quand il tente de nous dire qu’il n’a pas dit que Salah Abdeslam s’était échappé de Molenbeek, caché dans le tiroir d’une table de chevet.
Quant à Jose Mourinho, le « Special one » ne l’est plus tant que ça, viré de Chelsea, lui qui déclara pourtant un jour : « Si Dieu m’a autant donné, c’est parce qu’il doit trouver que je le mérite. »


Reste Sarkozy, le has-been d’or 2015. Il fallait le voir, dimanche dernier , claironner sa déconvenue avec panache, un peu à la manière du camp adverse (je ne parle pas de la gauche), où le guoguenard Gilbert Collard analysait les scores du FN en une « défaite victorieuse ».


Sarko a viré NKM, mais il se fait allumer sur les plateaux télé par Fillon et Juppé, deux jeunes premiers aux dents longues, et Bruno Le Maire, qui avait du mal à ne pas sabrer le champagne en direct en voyant la gauche conserver plusieurs régions.


Comme tous les Français, j’ai déjà reçu un email des trois précités, dès cette semaine, pour m’inciter à voter pour eux lors de la primaire à droite de novembre 2016 ! Et contre qui ?


Comme il paraît soudain homme du passé, le petit Nicolas qui nous faisait auparavant marrer avec ses manières de voyou des quartiers chics. Là, dimanche dernier, c’est comme si Elvis s’était transformé en Dick Rivers.


Car la France a peur ! La France a les chocottes ! La France est en ébullition ! Bref, la France est une chocottes-minute ! Oui, pardonnez-moi, mais comme je remplace Bruno Coppens, le cahier des charges m’oblige à passer au moins un méga-calembour par chronique, un peu comme on ne peut pas faire un James Bond sans bombasses éplorées susurrant « Oh James » à Daniel Craig.


Pour terminer, une question pour un champion ! Je suis… Je suis… je serai bientôt has-been et personne ne me regrettera, à part peut-être Kevin De Bruyne et Stromae… Je suis… Je suis… Oui Jacqueline, je suis l’année 2015 ! Bravo Jacqueline, vous repartez avec le prochain roman d’Eric Zemmour : « Le suicide mondial ».
Joyeux Noël, Jacqueline !


Quant à moi, si le père Noël m’écoute, j’aimerais une photo dédicacée de Claire Chazal, débarquée après 24 ans de JT. Il manquait une femme à ce palmarès, non ?

 

Et vous, Jacqueline, c’est quoi votre nom de famille ?... « Galant » ? Une has-been, vous ? Non, mais c’est pas passé loin. En tout cas, quitte à choisir une émission culte qui vous corresponde, une chose est certaine : vous êtes mieux à « Questions pour un champion » qu’à « Des chiffres et des lettres ».

 


    
All rights reserved   |  www.nicolasvadot.com © 2006-2017  |  Copyright  |  designed by grenson-co.com